Archives par mot-clé : rêve

Rêves d’auteur.

Rêve d'eauteur 2

Avec ma légère plume, souvent sur mon rafiot,
Élevant l’encre… mon âme, navigue sur ces flots,
Là où je sens l’écume, le doux parfum des mots,
Guettant chaque vague, je rame, vers la rime qu’il faut.

Errant sur l’océan… vaste de Poésie,
Enfant devant l’azur, naissent mes fantaisies,
Je me vois en amant de jolie Mélodie.
Ma plume bat la mesure, l’esprit chante l’écrit.

Sur ces temps créatifs je m’envole en rêveur,
Le vent me guide, est-ce sage… Me voilà en auteur.
Éviterais-je les récifs, toucherais-je certains cœurs ?
Atteindrais-je leurs rivages, verrais-je leur lueurs ?

R.

[Écrit le vendredi 6 avril 2012. – (Crédit Photos : À la une => fiddle oak / Article => ecstaticist)]
___________________
La suite avec Єo. ici!

Avec Єo. n°4 :
« L’attente, ce refuge du rêve et du doute. »

Un petit poème plein de pensées,
Pas de paroles puériles pour parler de cette plaisante personne.

Ne patientons pas plus,
Passons précemment à la riposte poétique à ce pli.
__________________________________________________

Tu t’entêtes et répètes à dire qu’un jour prochain
Cette image dans ta tête ne signifiera rien
Mais sache bien en ton être que l’espoir n’est pas vain.

Chaque jour, chaque matin, devrait vivre l’espoir
En toi de voir enfin réponse à l’exutoire
Que tu fis, plein d’entrain, il y’a deux ou trois soirs.

Car tu sais, tu peux croire en la fin des écrits,
Mais aussi concevoir le début d’un récit,
Faisant suite aux déboires, entamant votre vie.

[Єo. – 29 août 2012]


Tout Pour L ?
Suite à Tout T Puis P… Luit L.
Allitération loufoque listant les L
louant les ailes de l’écrit
logorrhée lyrique lustrant l’âme,
Litote s’envolant vers la lumière
Sublime mélodie que seul…
L Peut Taire.
__________________________________________________

Oui je suis amoureux d’une nymphe lointaine
Habitant une contrée où les vagues la mène
Loin des terres L-ées de mes doux sentiments…

Sans un mot en réponse j’R dans le néant,
Sans infos… même une once face à mes égarements/sentiments
Il clignote un affreux : « Impossible chemin. »

Pourtant je rêve que… de ma vie il soit sien,
Je forcerais bien tout barrage à ce demain!
Ces mots sont assez fous si vers L ils m’entraînent…

[R. – 28 novembre 2012]

L’attente, ce refuge du rêve et du doute.

enT texte tordu tout toqué :

Ce tonitruant et terrifiant tonnerre te torture ?
taratata
Tourne tête et talons, trace, sans attente trouve ton toit!
(De tissus ou de tuiles peu importe tant que tu te trouves toi.)

La tente

Sans attente le vrai texte latent tout neuf :

Si l’attente règne en maître ce peut être signe de fin…
Ou début d’un peut être si un jour réponse vient ;
Elle, peut t’envoyer paître ou changer tes demains.

Aurais-je un jour certain le plaisir de la voir,
Cette danseuse au loin, étoile d’un espoir ?
Le temps est un ravin où le rêve peut choir.

Seul face à son miroir, le doute est en l’abri…
Le réel peut y croire oui pas de science ici,
La fuite est pour les couards, seule la patience régit.

R.

[9ème écrit, le dimanche 8 juillet 2012. – (Crédit Photos : À la une => M.Angel Herrero / Poème => escalepade)]
___________________
La suite avec Єo. ici!

Ce rêve de Bleu.

[Affineur]
Je vais t’offrir un goût
De mille et une saveurs,
Dis-moi fromage
N’as-tu jamais rêvé d’champis en ton cœur ?

Je vais ouvrir tes creux
Aux délices et aux merveilles
Le pénicillium t’appelle
Au pays du rêve de bleu!

Ce rêve de bleu
C’est un nouveau monde en odeurs
Où personne ne nous dit
Ça sent ici
Ces fourmes moi ça m’écœure.

[Fromage]
Ce rêve de bleu,
Je n’y crois pas c’est merveilleux
Pour moi c’est fabuleux
En mon milieu
On y verra d’belles moisissures
vertes-bleues!

[Affineur]
Nous faisons ce rêve de bleu à deux

[Fromage]
Sous ce ciel minéral,
Je sens que je m’affine
Je vire, dérive et chavire dans un océan
d’opales…

Parodie Rêve Bleu

[Affineur]
Ce rêve de bleu,
En fin gourmet j’en veux, j’en veux,
Du soir au matin
Même sans tranche de pain,
Je mangerai onctueux au moindre petit creux.

[Fromage]
Ce rêve de bleu
[Affineur]
Ne te bouche pas le nez
[Fromage]
Enfin du goût c’est fabuleux
[Affineur]
Et mets toi à humer!
[Fromage]
J’ai fermenté de trop
suis à lait trop loin
Meuh, je ne peux retourner d’où je viens…

[Affineur]
Un rêve de bleu
[Fromage]
Sur l’étagère de vie
[Affineur] / [Fromage]
Vers la naissance de l’appétit / Dans l’attente d’rendre heureux
[Duo]
Bonifions grâce au temps
Infiniment
Et vivons ce rêve merveilleux

[Duo]
Ce rêve de bleu
Ce rêve de bleu
Sous mille voûtes
Sous mille voûtes
S’arrêtera
Quand il restera
plus qu’nos vieilles croûtes…

R.

[Écrit le mardi 17 avril 2012 – Je suis un bleu en parodie, n’en faisons pas tout un fromage !
Crédit Photo : À la une => AlicePopkorn]